Bienvenue sur le blog des Entrepreneuses Créatives

mardi 17 octobre 2017

Ungrandmarche.fr, le nouveau marketplace made in France

Pierre et Philippe sont deux entrepreneurs du web, qui ont passé leur vie antérieure en agence web et en service informatique. Quand en juillet dernier, A little market annonce brutalement la fermeture de sa plateforme, ils constatent le désarroi de nombreuses créatrices dans leur entourage et après un rapide sondage via Facebook, un millier de personnes intéressées leur laissent leur email en 24 heures seulement. Ils réalisent alors qu’une place est à prendre mais surtout qu’il existe un réel besoin émanant de la part de ces françaises qui ne souhaitent pas rejoindre la plateforme américaine Etsy, ayant légitimement peur d’être noyées dans la masse des vendeurs internationaux.

Ils annulent leurs vacances en accord avec leurs familles et montent une équipe de 9 personnes aux compétences variées notamment dans le domaine du web, du référencement et de la communication. Ils enchaînent trois mois de travail non-stop pour lancer le 2 octobre dernier la plateforme ungrandmarche.fr !



Des compétences requises, des semaines à bûcher sur ce nouveau projet « non prévu », et surtout le soutien sans faille de la communauté des créatrices ont permis la naissance de ce nouveau marketplace du fait-main français. Ils permettent les inscriptions sur leur site dès le 17 juillet pour « réserver » une boutique, début août l’enregistrement des articles en ligne est ouvert : plus de 100 000 créations sont alors mises en vente. Au fur et à mesure des remontées des utilisateurs membres, ils font évoluer la plateforme en associant les demandes de la communauté avec laquelle ils travaillent main dans la main et c’est désormais un peu plus de 6000 boutiques et 900 000 articles qui sont aujourd’hui présents sur la plateforme. En deux semaines d’existence, ungrandmarche.fr enregistre un millier de ventes. Les chiffres sont prometteurs et l’équipe n’entend pas s’arrêter là : des améliorations sont prévues pour les mois à venir afin de doter le site de nouvelles fonctionnalités. La plateforme a fait le choix de se rémunérer sur les ventes des créateurs, il n’y a donc pas d’abonnement ni de frais prélevés à chaque mise en ligne. Il n’y a pas non plus de commission prise sur les frais de port.

Quelles différences avec ALM, nous demanderez-vous ? Nous leur avons demandé la même chose :
-       Un nouveau départ à neuf avec des produits et des vendeurs qui ne sont plus obsolètes et qui n’encombrent plus l’espace de vente, une sorte d’écrémage naturel en somme
-       Une force de communication importante à travers leur équipe marketing et les relations presse dont il bénéficie
-       Une disponibilité en temps réel : une réponse rapide permise avec le chat en ligne, ce qui nous permet aussi de collecter des retours rapides pour mettre à jour et faire évaluer la plateforme

Si les particuliers y sont acceptés, le système d'encaissement des ventes déclare à l'Etat tous les gains enregistrés par ces personnes, charge à elles de les déclarer comme il se doit.



En attendant ces évolutions à venir, la plateforme est totalement opérationnelle, elle est sécurisée, intuitive, simple et bien pensée pour les vendeurs comme les acheteurs. Cet outil va vraisemblablement favoriser les ventes et dont le référencement est travaillé en permanence.



1 commentaire: