Bienvenue sur le blog des Entrepreneuses Créatives

Chargement...

jeudi 8 septembre 2016

L'Atelier de l'Audomarois, un bureau d'études et de production textile à votre service !

Trouver un prestataire pour créer et fabriquer la collection textile de vos rêves peut se révéler un véritable parcours du combattant. Surtout si vous souhaitez trouver ce service en France!

C'est aussi le constat que fait L'Atelier de L'Audomarois, quand de "petits" créateurs arrivent dans leur bureau d'études après de longues et pénibles recherches.



L'Atelier de l'Audomarois est un atelier situé dans le Nord (62), capable de concevoir un patron (de couture) à partir de vos idées, de vos envies, d'un dessin. Il peut aussi vous conseiller dans le choix des matières, vous  déniche des fournisseurs (français !) en tissus comme en accessoires de mercerie. Il vous aide également dans l'impression de vos propres tissus si vous créez des motifs. Ou encore vous accompagne avant le passage de tests sécurité / conformité si vos objets textiles doivent les passer, pour ne pas se faire recaler.

Enfin, grâce à son équipe de 5 salariés, l'Atelier réalise la confection des pièces de votre collection si vous aviez justement besoin de déléguer votre production (minimum de commande : 50 pièces).

L'Atelier de l'Audomarois a l'habitude de travailler avec des créatrices indépendantes et part du principe qu'il n'y a pas de petites commandes alors c'est le moment de les contacter et/ou de les aider : l'Atelier lance en effet une campagne de crowdfunding destinée à l'aider dans son développement et notamment dans la création d'un site internet pour mieux se faire connaître !

Tous les détails sur leur page Kisskissbankbank : https://www.kisskissbankbank.com/le-savoir-faire-et-la-production-francaise.
Suivez aussi l'actualité de l'Atelier sur Facebook : https://www.facebook.com/Latelier-de-lAudomarois




dimanche 4 septembre 2016

C'est quoi un bullet journal ? + concours inside

On en a entendu parler tout l'été sur le net : le bullet journal semble être l'outil révolutionnaire pour les créatives en manque d'inspiration et d'organisation. Alors forcément le sujet nous intéresse et comme le net est super bien fait, nous sommes tombées sur le compte IG de Aux Petites Merveilles qui a eu lu notre livre "Le guide des Entrepreneuses Créatives" (ed. Eyrolles) et qui a depuis lancé son propre Bullet Journal disponible à la vente et en téléchargement. Rencontre avec Claire, entrepreneuse créative pleine de ressources !




1. C'est quoi un bullet journal ?

Le bullet journal est une méthode d’organisation complètement personnelle. Prenez un cahier vierge et créez vos catégories, vos semainiers, vos listes d’envies, tout ce qui anime votre vie et que vous souhaitez organiser de manière ludique et inspirante. Laissez parler votre imagination, coloriez, dessinez et composez l’organisation de votre vie comme vous l’avez décider.

2. Pourquoi est-il utile aux créatives / créatrices ?

Je me permets de parler de mon expérience. Je suis une grande désorganisée. Depuis le début de mon aventure dans l’entrepreneuriat, c’est devenu un vrai combat, car c’est un réel handicap lorsqu’on démarre plusieurs projets en même. J’étais très souvent accompagnée d’un grand stress et d’un manque de professionnalisme à cause de ma légendaire « organisation de dernière minute » . Cela m’a fait défaut quelque fois et cela n’aide en rien dans l’estime de soi et l’envie de construire.

Il y a deux ans, j’ai donc démarré un long chemin vers le développement personnel et l’organisation de mon travail (et de ma vie, forcément) . J’ai pu découvrir des astuces et des outils qui ont littéralement changé mon quotidien et surtout j'ai pu apprécier les bienfaits qu’une bonne organisation peut avoir sur notre bien-être et notre sérénité.

Que l’on soit créatrice, chef d’entreprise ou maman de 4 enfants, je suis intimement convaincue que notre vie a besoin d’être un minimum structurée pour la rendre plus douce et positive. Nous, les femmes de 2016, nous avons des vies de dingue ! Et pour les équilibrer correctement, je pense qu’il ne faut pas avoir peur d’accepter que nous ne sommes pas des robots et que certains outils peuvent nous soulager.

3. Pourquoi et comment as-tu lancé ta propre version ?

Tout simplement parce que j’ai voulu avoir moi aussi mon bullet journal. Je l’ai fait dans mon coin, avec mes petits gribouillis, mes rubriques et surtout des outils qui pourraient m’aider un peu plus encore dans mon développement personnel. Une amie est tombée dessus et m’a dit : "Oh j’aimerai vraiment en avoir un mais pfff j’ai pas le temps, je ne sais pas dessiner, je ne saurais pas comment le composer." C’est ce qui m’a donc donné envie de proposer un bullet journal pour toutes les nanas qui ne veulent pas s’embêter à le faire, mais qui aimeraient en avoir un.

Mon organiseur est suffisamment personnalisable pour laisser parler sa créativité, mais sert aussi de guide vers des listes ou des outils dont on n'a pas toujours l’habitude. Par exemple, la roue des objectifs que j’ai conçue, demande un vrai travail sur soi, sur ses besoins profonds avec son environnement et soi-même. Il propose aussi une meilleure gestion de son budget et de ses objectifs de vie, des wishlists mensuelles et des semainiers complets qui se laissent remplir facilement.

Je l’ai voulu intuitif et que mes clientes puissent avoir plaisir à le remplir ou à le voir juste ouvert sur leur bureau tous les jours.


Et comme Claire est vraiment une entrepreneuse créative sympa, elle vous offre 2 exemplaires de son bullet journal (au format digital) et pour tenter de le gagner, il vous suffit de laisser en commentaire ci-dessous avant le 10 septembre prochain : votre adresse email + un petit mot sympa pour Claire + liker sa page facebook si l'envie vous en dit






lundi 29 août 2016

Nouveau! Découvrez le Carnet d'adresses des Entrepreneuses Créatives

Enfin! Il était plus que temps pour nous de donner un vrai coup de frais à notre identité visuelle, de dépoussiérer notre (vieux) blog et de nous doter d'un vrai site web digne de ce nom!

Alors cet été, entre deux balades/baignades/siestes, nous n'avons pas chômé. Pour pouvoir vous présenter notre nouvelle vitrine aux couleurs et au look plus actuels et plus en phase avec nos ouvrages.



Mais ce n'est pas tout!

Au fur et à mesure que notre communauté grandit (nous sommes désormais près de 10 000 sur la page Facebook!), nous recevons toujours plus de sollicitations d'entrepreneuses créatives à la recherche de prestataires, de partenaires, de sous-traitants, ou souhaitant faire connaître leurs produits et services auprès d'autres entrepreneuses créatives.

Nous savons combien il est important de travailler avec des professionnels qui comprennent les enjeux et les contraintes propres d'un business créatif, nous avons eu l'idée (plus exactement une bonne amie nous l'a soufflée: elle se reconnaîtra et nous l'en remercions encore) de créer un CARNET D'ADRESSES spécial entrepreneuses créatives.

Afin qu'elles puissent, le plus facilement possible, dénicher le prestataire ou partenaire adéquat pour toutes les dimensions de leur activité : 

- la Photographie : pour donner à vos créations les photos qu'elles méritent
- le Webdesign & développement : pour créer votre site et/ou votre blog
- le Graphisme & illustration : pour votre identité visuelle, votre communication événementielle etc
- le Packaging & fournitures : pour emballer vos créations de façon toujours plus pro !
- le Développement personnel et le bien-être : parce qu'être entrepreneuse, c'est aussi prendre soin de soi et de son évolution
- les Finances & gestion : pour celles qui recherchent des financements ou un accompagnement comptable
- les Formations & conseils : c'est un peu notre préféré :)
- les Boutiques & marchés de créateurs : pour diversifier vos canaux de vente
- la Production & sous-traitance : pour, ponctuellement ou régulièrement, déléguer la fabrication de vos créations
- les Annuaires & référencement : pour y inscrire votre entreprise
- les espaces de Coworking & fablabs : pour trouver près de chez vous des endroits créatifs et motivants pour travailler

Si vous êtes une entrepreneuse créative ou un prestataire de service, que vos produits ou prestations s'adressent aux entrepreneuses créatives, ce CARNET D'ADRESSES est l'endroit idéal pour faire connaître votre activité à petit prix :-). Surtout qu'on vous a concocté une jolie offre de lancement pour la première année!

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur les modalités d'inscription et les tarifs.

Contactez-nous au choix :
Sophie-Charlotte : info@mapetitevalisette.com
Sandrine : sfranchet@gmail.com 


mercredi 13 juillet 2016

Interview: Sérendipité, la supérette créative

Imaginez une librairie indépendante entière consacrée aux loisirs créatifs... Mieux encore: imaginez une librairie, au milieu d'un joli village, qui vous offrirait des magazines du monde entier, une sélection de livres inattendus que vous ne cherchiez pas et qui pourtant correspondent à vos besoins et vos envies.

Ce concept c'est celui de Céline Debray qui a ouvert en 2015 sa librairie indépendante en Suisse : Sérendipité. Le mot lui même veut tout dire : "La sérendipité est le fait de réaliser une découverte inattendue grâce au hasard et à l’intelligence, au cours d’une recherche dirigée initialement vers un objet différent de cette découverte" (Lu sur la page à propos de Sérendipité). 






 Plus sur la sérendipité, cet art de découvrir ce à quoi on ne s'attendait pas : sur le site de L'Express.

Cette librairie indépendante fait partie de la sélection des 5 librairies européennes où trouver le meilleur de la presse indépendante, publiée par le site Les Inrocks. Elle avait a attiré notre attention depuis un petit moment aussi, d'autant plus qu'elle nous fait le plaisir de distribuer nos ouvrages...

Sa page facebook regorge de partages inspirants et instructifs, alors à défaut de pouvoir pousser la porte de son magasin (dans l'immédiat), nous lui avons posé quelques questions pour en savoir plus sur elle et sur son travail.


1. Bonjour Céline, pouvez vous nous en dire plus sur votre point de vente et son concept ?

L'idée, en créant Sérendipité en 2013, était de proposer une sélection de magazines créatifs et inspirants venant du monde entier. Cuisine, voyage, design, entrepreneuriat, enfant, famille, architecture, photo, animaux, sports… Beaucoup de thèmes et de pays différents pour un nouveau genre de librairie-kiosque. Je voulais également travailler le plus possible en direct avec les gens qui publient ces revues, et non avec des distributeurs qui sont souvent plus préoccupés par des questions de logistique et de rentabilité.

Ma boutique est d'abord née en ligne et je faisais également de nombreux marchés et ventes éphémères pour me faire connaître partout en Suisse. Puis, petit à petit, j'ai complété ma sélection avec des livres et j'ai ouvert une vraie échoppe en septembre 2015: la Supérette by Sérendipité…

A ce jour, ma sélection de magazines compte plus de 180 titres d'une vingtaine de pays et dans une dizaine de langues.


2. Comment vous est venue l'idée de ce concept ?

Tout a commencé avec mon expérience personnelle. Je suis une amoureuse du print et je rencontrais pas mal de difficultés à me procurer certains titres. Mon conjoint me ramenait des merveilles de la Californie où il allait régulièrement pour le travail, mais ici, en Europe, c'était un cauchemar pour se les procurer. C'est donc la rédactrice en chef d'un de ces magazines tant aimés -Anthology Magazine pour ne pas le citer- qui m'a mis l'idée en tête en me disant "Achète un carton du dernier numéro, revends les exemplaires à tes copines, ça te paiera ta lecture"… Voilà comment tout a commencé !!!

A l'époque, je travaillais dans un tout autre secteur d'activité, j'étais salariée, et n'avais pas imaginé une seule seconde me lancer à mon compte dans ce pays que je continuais de découvrir (je suis Française, installée depuis 10 ans en Suisse). Et pourtant, certains disent que c'était écrit et que j'étais faite pour ça… Le temps leur donnera peut-être raison, allez savoir.



3. Vous êtes intervenue récemment lors de la conférence Swiss Retail Forum pour y parler du petit commerce de demain. Pouvez vous nous en dire plus ?

Oui, j'ai été invitée à présenter le modèle commercial et le concept que j'ai imaginés pour la Supérette by Sérendipité. Ma supérette, c'est une sorte de laboratoire, mes amis l'appellent "le petit concept store de campagne". En marge de ma librairie, j'y ai installé une épicerie de produits locaux finement sélectionnés (je sous-traite cette partie à une personne de confiance, qui possède une épicerie itinérante, car je ne veux pas trop me disperser) ainsi qu'une place de marché créative, qui accueille six créateurs suisses ou étrangers et qui se renouvelle chaque saison. 

Ces créateurs me paient pour une prestation de services un montant fixe par mois mais je ne prends pas de commission sur les ventes. La prestation comprend la mise à disposition de l'espace de vente, la force de vente (moi ou ma vendeuse), les frais d'encaissement, la communication digitale via mes réseaux, l'organisation d'un vernissage pour lancer la nouvelle saison et de temps en temps, des workshops donnés par les créateurs eux-mêmes dans la vitrine de la Supérette…

J'essaie d'amener des choses nouvelles ou surprenantes, de l'artisanat bien sûr, c'est une sorte de prolongation de ce que l'on trouve dans les livres et les magazines que je propose. Cela donne vie à toute cette créativité et, de mon point de vue, permet de proposer une offre cohérente et complète. Bien sûr, les clients ont vite compris qu'il faut repasser chaque nouvelle saison puisque la boutique est en mouvement perpétuel :).


4. Quels conseils donneriez vous aux entrepreneuses qui souhaitent elles aussi ouvrir un point de vente divergent ?

Le mot "divergent" me fait sourire, mais il est assez juste finalement… Un des premiers conseils serait peut-être de garder un total de charges fixes le plus faible possible car c'est souvent ce qui ronge la trésorerie petit à petit. Attention, donc, au montant du loyer. Pour ma part, c'est notamment pour cela que j'ai choisi de m'installer dans un village et non pas en ville, sachant que je vends aussi en ligne et que la région est très touristique, Cela me convenait mieux, ainsi que d'un point de vue personnel (car j'habite à proximité). Il faut également faire une croix sur un revenu fixe et toujours garder en tête que cela prendra plus de temps que prévu pour gagner ses premiers deniers… Je n'arrive toujours pas à vivre de mon activité depuis que j'ai commencé, car je réinvestis encore une majorité du bénéfice pour faire "grossir" Sérendipité.

La différence avec mon fonctionnement précédent (exclusivement en ligne), c'est qu'avoir une boutique physique est un engagement de présence non négligeable. L'équilibre de vie est également difficile à maintenir, et pourtant je suis convaincue que c'est l'une des clés de la durabilité. N'ayant pas le budget suffisant pour avoir un-e vendeur/se à mes côtés ou un-e comptable, je dois assurer moi-même les horaires d'ouverture 5 jours sur 7 et tout le travail administratif. C'est parfois difficile à concilier avec des RDV extérieurs et les autres contraintes personnelles. Il faut donc bien étudier ses horaires d'ouverture avant de se lancer puis affiner en fonction de la clientèle. J'entends très souvent "À chaque fois que je passe, c'est fermé." Alors je creuse et je questionne, les gens me répondent "Ah mais je suis passé dimanche, ou après le travail". Je leur explique que -par exemple- je ne ferme pas le midi pour permettre à des clients de passer sur la pause lunch… Ils comprennent, mais il faut expliquer et être très constant. Pour l'anecdote, j'ai attendu 6 mois avant de me payer un vrai beau sticker avec mes horaires à afficher sur la porte du magasin, car je n'étais jamais sûre d'avoir trouvé les bons horaires…

Dernier conseil, probablement le plus précieux: apprendre à dire NON (pour mieux faire tout ce à quoi on a dit OUI).

Shooting la superette by sérendipité by Samuel Zeller 

jeudi 30 juin 2016

Créer une affiche réussie pour son marché de créateurs.

Nous nous sommes amusées à compiler une sélection d'affiches de marchés de créateurs 2016. Non pas pour tuer le temps mais bien parce que l'affiche d'un évènement est l'un des facteurs clés, voir THE facteur clé de réussite d'un marché de créateurs.

Vous aurez beau avoir des exposants qui déchirent, une organisation au millimètre, un budget de ouf, un lieu magique, des sponsors prestigieux et même des goodies au top, tout cela ne servira à rien si personne ne vient....

Pour faire venir les gens, il faut leur donner envie, les attirer, les faire rêver.... Ça, c'est de la com'! Et la base c'est le support + le message. Cela suppose donc de créer un visuel (pour les affiches et flyers mais pour le net aussi) qui captive l'attention et reflète l'esprit de votre événement.

Rien de mieux que de faire pour cela appel à un graphiste professionnel pour la conception de votre affiche. La réalisation n'en sera que plus créative. Exit les clichés sur les marchés ringards, les marchés de créateurs c'est tendance !

La preuve en images : 


(Psst c'est ce week-end à Marseille!) - Happy Market




























Lille - organisation Blue Bug


 








Village de la Croix de Pierre - conception Emilie Bredel 















Varengevile sur mer / conception Elufee

dimanche 12 juin 2016

Etsy Craft Party

Ce week-end aura lieu la Etsy Craft Party 2016, évènement international, pendant lequel les teams Etsy organisent des ateliers créatifs un peu partout dans le monde ! Cet évènement est idéal pour proposer votre propre atelier créatif (aucune obligation d'avoir une boutique etsy pour y participer). L'équipe Etsy vous aide également dans la mise en place et le promo de votre évènement local. J;un des outils recommandés, si vous ne le connaissez pas encore, pourra vous être utile....

Il s'agit du site : Evenbrite. Vous pouvez y créer tout type d'évènements et mettre en vente des places pour y participer, le paiement se fait sur le site, ce qui est pratique pour centraliser les règlements dans le cas d'opération collective, comme celle organisée par la Team Etsy Normandie (visuel ci-dessus).




mercredi 1 juin 2016

Expo photos : 12 portraits d'entrepreneuses créatives


Sophie-Charlotte de Ma Petite Valisette organsie une expo photo à Rouen du 17 au 19 juin prochains et le sujet ne pourra que vous plaire ! 12 femmes normandes ont accepté d’ouvrir les portes de leur atelier et/ou de leur boutique pour se confier à l’objectif d’une jeune photographe aussi talentueuse qu’elles. Se faire photographier en travaillant, tout en parlant de son activité, n’est pas un exercice facile. Faire partager leur passion à travers des clichés en couleurs ou en noir et blanc, telle etait la mission de Sarah (www.sarahcouturier.com).

Faire ressortir les “petits” détails qui font de leurs créations, toute l’authenticité du travail à la main. Précision, couleurs, motifs, association, inspiration, autant d’éléments fascinants que la photographie capture pour inspirer d’autres femmes et notamment les plus jeunes.


Ce projet photographique a pour but de :
- promouvoir l’entreprenariat au féminin auprès des jeunes mais aussi des femmes en reconversion
- mettre en avant des metiers méconnus
- montrer qu’on peut faire des ses mains son métier
- les domaines d’intervention des femmes sont aussi varies que créatifs
- d’informer les femmes d’aujourd’hui aux metiers sur que le fait-main peut offrir
- de sensibiliser les jeunes femmes encore en école aux carrières “atypiques” possibles

Ce projet rassemble un bel éventail de savoir-faire variés, qui reviennent aujourd’hui au goût du jour : couture, broderie, pâtisserie, savonnerie, dessins, découpe du papier, décoration, restauration, animation... Les metiers du fait-main jouissent d’une grande diversité. Leur potentiel en terme d’emploi (pour soi et pour les autres) mérite d’être connu et reconnu. Cette exposition a donc pour vocation de montrer qu’il est possible de sortir des sentiers battus pour vivre sa passion au quotidien. Et puis aussi, pourquoi pas, de faire naître de nouvelles vocations….